Tout savoir sur la pâte à sucre

photo-2-2.jpg

photo-1-1.jpg

Du 10 au 13 octobre a eu lieu à Toulouse, le salon du loisir créatif. J'y suis le samedi 12 et donc participer à 2 ateliers dont l'un concernant la pâte à sucre. J'ai réalisé 2 sablés décorés.


La recette de base de la pâte à sucre

Ingrédients (pour 500 g de pâte à sucre)

  420 g de sucre glace

  100 g de marshmallows

  60 g de Maïzena

  10 g d’eau

 1) Mélangez la Maïzena et le sucre glace tamisé dans une jatte. Déposez 1/3 du mélange dans un bol.

2) Déposez les marshmallows et l’eau dans un bol, faites-les fondre doucement au bain-marie. Lissez la préparation de façon homogène et laissez-la refroidir. 

3) Versez la crème de marshmallow dans la jatte contenant les 2/3 du mélange de sucre glace et de Maïzena. Mélangez vigoureusement à l’aide d’une spatule.

4) Lorsqu’une boule commence à se former, saupoudrez votre plan de travail avec une pincée de mélange de sucre glace et de Maïzena. Pétrissez la boule en incorporant le reste de sucre glace et de Maïzena. La pâte est prête lorsqu’elle a cessé de coller sous vos doigts. 

Vous pouvez étaler la pâte à sucre au rouleau sans attendre, ou la préparer la veille et l’emballer hermétiquement dans du cellophane.


Sans marshmallows (et donc sans gélatine)

Ingrédients (pour 500 g de pâte à sucre)

 500 g de sucre glace

 1 blanc d’œuf

 2 cuil. à soupe de glucose liquide (boutiques spécialisées)

1) Dans le bol du robot, mélangez le blanc d’œuf et le glucose liquide. Incorporez petit à petit 400g de sucre glace.

2) Saupoudrez le plan de travail avec pincée de sucre glace restant, déposez la boule de pâte à sucre. Pétrissez la pâte en incorporant le sucre glace restant au fur et à mesure. Votre pâte à sucre est prête lorsqu’elle ne colle plus sous vos doigts.

Si vous ne trouvez pas de glucose liquide, vous pouvez le remplacer par 2 cuil. à soupe de jus de citron.


À la crème de marshmallow (Fluff)

Ingrédients (pour 500 g de pâte à sucre)

340 g de sucre glace

160 g de Fluff nature ou à la fraise

 

1) Déposez le Fluff dans une jatte, incorporez progressivement le sucre glace tamisé. La préparation est très collante au début, mais elle va s’assouplir lorsque le sucre glace sera complétement mélangé.

2) Fleurez votre plan de travail d’une pincée de sucre glace et étalez la boule pour l’utiliser immédiatement. 


COMMENT COLORER LA PÂTE A SUCRE ?

Quand la pâte à sucre devient une passion, il est indispensable d’apprendre à la teinter soi-même car la pâte blanche est bien moins onéreuse !

Par ailleurs, on peut procéder ainsi lorsqu’on a  besoin d’une couleur inusitée en petite quantité.

Les colorants en pâte donnent les meilleurs résultats et apportent une couleur profonde et dense. Ils s’incorporent progressivement par pétrissage jusqu’à la teinte désirée.

Il faut être un peu minutieux mais le principe est identique à celui de la pâte à modeler !

Les mains doivent être propres et sèches pour des questions d’hygiène bien sûr,  mais aussi pour éviter de griser la pâte blanche. Un malaxage d’une minute la rend plus souple et plus malléable. Enfin, pour éviter les transferts de couleur, mieux vaut commencer par les teintes claires, plus fragiles.

 

La méthode :

1) Prélevez un morceau de pâte à sucre blanche (home-made ou achetée en boutique spécialisée) de la taille du sujet choisi.

2) Choisissez un colorant en pâte ou en gel, ils ne modifieront pas la texture de la pâte (les colorants liquides risquent de la rendre collante).

3) Mettez des gants et prélevez un peu de colorant avec la pointe d’un cure-dent et mélangez à la boule de pâte à sucre pour la teinter uniformément dans la masse.

4) Etalez ou travaillez la pâte et façonnez votre sujet.


COMMENT COLORER LA PÂTE A SUCRE ?

Quand la pâte à sucre devient une passion, il est indispensable d’apprendre à la teinter soi-même car la pâte blanche est bien moins onéreuse !

Par ailleurs, on peut procéder ainsi lorsqu’on a  besoin d’une couleur inusitée en petite quantité.

Les colorants en pâte donnent les meilleurs résultats et apportent une couleur profonde et dense. Ils s’incorporent progressivement par pétrissage jusqu’à la teinte désirée.

Il faut être un peu minutieux mais le principe est identique à celui de la pâte à modeler !

Les mains doivent être propres et sèches pour des questions d’hygiène bien sûr,  mais aussi pour éviter de griser la pâte blanche. Un malaxage d’une minute la rend plus souple et plus malléable. Enfin, pour éviter les transferts de couleur, mieux vaut commencer par les teintes claires, plus fragiles.

 

La méthode :

1) Prélevez un morceau de pâte à sucre blanche (home-made ou achetée en boutique spécialisée) de la taille du sujet choisi.

2) Choisissez un colorant en pâte ou en gel, ils ne modifieront pas la texture de la pâte (les colorants liquides risquent de la rendre collante).

3) Mettez des gants et prélevez un peu de colorant avec la pointe d’un cure-dent et mélangez à la boule de pâte à sucre pour la teinter uniformément dans la masse.

4) Etalez ou travaillez la pâte et façonnez votre sujet.


COMMENT ASSEMBLER LES DIFFÉRENTS ÉLÉMENTS COLORES D’UN MOTIF ?

Pour éviter les transferts de couleur d’un élément à un autre, portez des gants et commencez le montage par les parties les plus claires.

Assemblez chaque élément entre-eux en les soudant avec une goutte d’eau.

Dessert

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site