Blog

Toast à la piperade

Ingrédients

4 tranches de Carré Brioché

1 poivron vert 

2 tomates 

1 oignon

1 petite gousse d'ail 

2 tranches de jambon de Bayonne

1 œuf 

Poudre de piment d’Espelette 

Ciboulette 

Huile d’olive 

Sel et poivre

Préparation

  • Peler et émincer finement l’oignon et l’ail. Peler les tomates, puis couper les tomates et le poivron en petits morceaux.
  • Faire revenir les oignons dans 2 cuillères à soupe d’huile d’olive jusqu'à ce qu'ils soient fondants puis ajouter l'ail, les tomates et les poivrons. Saler et relever avec 2 à 3 pincées de poudre de piment d'Espelette (selon votre goût).
  • Laisser mijoter environ 15 min à feu doux en remuant régulièrement.
  • Couper le jambon de Bayonne en petits morceaux, et les faire revenir dans une poêle. Ajouter ensuite un filet d’huile d’olive ainsi que l’œuf battu en omelette et assaisonné (sel et poivre).
  • Ajouter les légumes à cette préparation, et tout en mélangeant, laisser cuire jusqu’à ce que l'œuf soit juste pris. Retirer alors du feu.
  • Toaster les tranches de Carré Brioché, puis les garnir du mélange œuf-jambon-légumes.
  • Couper les toasts ainsi obtenus en 4, et déposer sur chaque bouchée un brin de ciboulette pour décorer.
  • Déguster sans attendre !

Astuce : ajoutez une petite chiffonnade de jambon de Bayonne sur le dessus du toast pour décorer.

Le toast asiatique

Ingrédients

3 tranches de Carré Brioché 

12 mini crevettes roses décortiquées

Quelques feuilles de mâche

Miel liquide 

Huile d’olive 

½ citron 

Graines de sésame

Préparation

  • Dans un bol, mélanger l’huile d’olive, le miel et le citron (environ 2 cuillères
    à soupe de chaque). Mettre les crevettes dans ce mélange, et laisser mariner
    au réfrigérateur minimum 20 minutes.
  • Dans une poêle, faire griller les graines de sésame à sec, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.
  • Sortir les crevettes de la marinade et les faire revenir dans une poêle. Y ajouter un peu de miel et faire cuire l'ensemble jusqu'à ce que les crevettes soient légèrement caramélisées.
  • Toaster les tranches de Carré Brioché, y étaler une fine couche de miel,
    puis couper chaque tranche en 4.
  • Sur chaque morceau obtenu, déposer une feuille de mâche puis une crevette caramélisée. Saupoudrez ensuite les crevettes de graines de sésame grillées.
  • Dégustez sans attendre !

Astuce : pour plus de saveur, vous pouvez ajouter un peu de gingembre à la marinade.

Les Roulés Norvégiens

Noël approche à grand pas et dans l'attente du réveillon du 24 décembre, vous découvrirez des recettes qui vous donnerons sans aucun doute des idées ...

Ingrédients

4 tranches de Carré Brioché

½ concombre 

4 tranches de saumon fumé

1 petit pot de tarama 

Graines de sésame

Préparation

  • Couper le concombre en 2, le vider puis le couper en fines lamelles.
  • Couper la croûte des tranches de Carré Brioché et les étaler de façon uniforme avec un rouleau à pâtisserie, jusqu’à obtenir des tranches fines (environ 3 mm d’épaisseur).
  • Y déposer une fine couche de tarama, puis une tranche de saumon fumé
    et remettre une dernière couche de tarama.
  • Disposer les fines lamelles de concombre à l’extrémité des tranches sur toute
    la longueur puis rouler délicatement les tranches sur elles-mêmes en serrant bien.
  • Couper les deux extrémités des roulés obtenus, puis couper le roulé restant
    en tronçons d’environ 2 cm.
  • Dans une poêle, faire griller les graines de sésame à sec, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.
  • Etaler un peu de tarama sur le dessus des roulés, puis les « tremper » dans
    les graines de sésames préalablement grillées.

Astuce : pour plus de croquant, vous pouvez couper le concombre en bâtonnets.

Tout savoir sur la pâte à sucre

photo-2-2.jpg

photo-1-1.jpg

Du 10 au 13 octobre a eu lieu à Toulouse, le salon du loisir créatif. J'y suis le samedi 12 et donc participer à 2 ateliers dont l'un concernant la pâte à sucre. J'ai réalisé 2 sablés décorés.


La recette de base de la pâte à sucre

Ingrédients (pour 500 g de pâte à sucre)

  420 g de sucre glace

  100 g de marshmallows

  60 g de Maïzena

  10 g d’eau

 1) Mélangez la Maïzena et le sucre glace tamisé dans une jatte. Déposez 1/3 du mélange dans un bol.

2) Déposez les marshmallows et l’eau dans un bol, faites-les fondre doucement au bain-marie. Lissez la préparation de façon homogène et laissez-la refroidir. 

3) Versez la crème de marshmallow dans la jatte contenant les 2/3 du mélange de sucre glace et de Maïzena. Mélangez vigoureusement à l’aide d’une spatule.

4) Lorsqu’une boule commence à se former, saupoudrez votre plan de travail avec une pincée de mélange de sucre glace et de Maïzena. Pétrissez la boule en incorporant le reste de sucre glace et de Maïzena. La pâte est prête lorsqu’elle a cessé de coller sous vos doigts. 

Vous pouvez étaler la pâte à sucre au rouleau sans attendre, ou la préparer la veille et l’emballer hermétiquement dans du cellophane.


Sans marshmallows (et donc sans gélatine)

Ingrédients (pour 500 g de pâte à sucre)

 500 g de sucre glace

 1 blanc d’œuf

 2 cuil. à soupe de glucose liquide (boutiques spécialisées)

1) Dans le bol du robot, mélangez le blanc d’œuf et le glucose liquide. Incorporez petit à petit 400g de sucre glace.

2) Saupoudrez le plan de travail avec pincée de sucre glace restant, déposez la boule de pâte à sucre. Pétrissez la pâte en incorporant le sucre glace restant au fur et à mesure. Votre pâte à sucre est prête lorsqu’elle ne colle plus sous vos doigts.

Si vous ne trouvez pas de glucose liquide, vous pouvez le remplacer par 2 cuil. à soupe de jus de citron.


À la crème de marshmallow (Fluff)

Ingrédients (pour 500 g de pâte à sucre)

340 g de sucre glace

160 g de Fluff nature ou à la fraise

 

1) Déposez le Fluff dans une jatte, incorporez progressivement le sucre glace tamisé. La préparation est très collante au début, mais elle va s’assouplir lorsque le sucre glace sera complétement mélangé.

2) Fleurez votre plan de travail d’une pincée de sucre glace et étalez la boule pour l’utiliser immédiatement. 


COMMENT COLORER LA PÂTE A SUCRE ?

Quand la pâte à sucre devient une passion, il est indispensable d’apprendre à la teinter soi-même car la pâte blanche est bien moins onéreuse !

Par ailleurs, on peut procéder ainsi lorsqu’on a  besoin d’une couleur inusitée en petite quantité.

Les colorants en pâte donnent les meilleurs résultats et apportent une couleur profonde et dense. Ils s’incorporent progressivement par pétrissage jusqu’à la teinte désirée.

Il faut être un peu minutieux mais le principe est identique à celui de la pâte à modeler !

Les mains doivent être propres et sèches pour des questions d’hygiène bien sûr,  mais aussi pour éviter de griser la pâte blanche. Un malaxage d’une minute la rend plus souple et plus malléable. Enfin, pour éviter les transferts de couleur, mieux vaut commencer par les teintes claires, plus fragiles.

 

La méthode :

1) Prélevez un morceau de pâte à sucre blanche (home-made ou achetée en boutique spécialisée) de la taille du sujet choisi.

2) Choisissez un colorant en pâte ou en gel, ils ne modifieront pas la texture de la pâte (les colorants liquides risquent de la rendre collante).

3) Mettez des gants et prélevez un peu de colorant avec la pointe d’un cure-dent et mélangez à la boule de pâte à sucre pour la teinter uniformément dans la masse.

4) Etalez ou travaillez la pâte et façonnez votre sujet.


COMMENT COLORER LA PÂTE A SUCRE ?

Quand la pâte à sucre devient une passion, il est indispensable d’apprendre à la teinter soi-même car la pâte blanche est bien moins onéreuse !

Par ailleurs, on peut procéder ainsi lorsqu’on a  besoin d’une couleur inusitée en petite quantité.

Les colorants en pâte donnent les meilleurs résultats et apportent une couleur profonde et dense. Ils s’incorporent progressivement par pétrissage jusqu’à la teinte désirée.

Il faut être un peu minutieux mais le principe est identique à celui de la pâte à modeler !

Les mains doivent être propres et sèches pour des questions d’hygiène bien sûr,  mais aussi pour éviter de griser la pâte blanche. Un malaxage d’une minute la rend plus souple et plus malléable. Enfin, pour éviter les transferts de couleur, mieux vaut commencer par les teintes claires, plus fragiles.

 

La méthode :

1) Prélevez un morceau de pâte à sucre blanche (home-made ou achetée en boutique spécialisée) de la taille du sujet choisi.

2) Choisissez un colorant en pâte ou en gel, ils ne modifieront pas la texture de la pâte (les colorants liquides risquent de la rendre collante).

3) Mettez des gants et prélevez un peu de colorant avec la pointe d’un cure-dent et mélangez à la boule de pâte à sucre pour la teinter uniformément dans la masse.

4) Etalez ou travaillez la pâte et façonnez votre sujet.


COMMENT ASSEMBLER LES DIFFÉRENTS ÉLÉMENTS COLORES D’UN MOTIF ?

Pour éviter les transferts de couleur d’un élément à un autre, portez des gants et commencez le montage par les parties les plus claires.

Assemblez chaque élément entre-eux en les soudant avec une goutte d’eau.

Brioche sans beurre et sans oeufs façon MICHALAK

ob-731df9f96e1f5ab5e22e6ca73207b696-dscf6438.jpg

Ingrédients :

  260g de lait

70g d’huile (neutre ou d'olive)
   1 CS d’extrait de vanille (ou 1 càs de sucre vanillé)

    380g de farine
    60g de sucre
    5g de sel
   1 sachet de levure de boulanger

 1 zeste de citron


Recette :

Délayer la levure dans le lait tiède (PAS CHAUD!) et laisser mousser 15 minutes.
Mettre dans un grand bol la farine, le sucre, le sel, l’huile et la vanille et le zeste d'un citron.
Ajouter graduellement le mélange lait/levure.
Pétrir jusqu’à qu’une boule lisse et souple se forme. Si la pâte est trop collante, ajouter un peu de farine.
Couvrir et laisser lever 1 heure (la pâte va doubler de volume).

Dégazer la pâte et séparer en 6 boules et les disposer de manière un peu espacée dans un moule en silicone

Couvrir et laisser lever une heure.
Préchauffer le four à 180°C ( Th 6 )
Badigeonner d'un mélange lait/sucre glace pour la dorure
Enfourner environ 25 minutes.

Je fais moi-même mes cosmétiques

ECONOMIQUE, LUDIQUE, FACILE .... ET MOINS D'EMBALLAGE !

demaquillant-medium.gif

Règles de base :

Fabrication :

                      - Stérilisez tout ce qui est en contact avec votre produit (fouet, bol, cuillère ....) : faire bouillir 10 mn, utiliser un stérilisateur bébé ou un cuit vapeur.

                      - Désinfectez votre plan de travail (au vinaigre blanc par exemple).

Utilisation :

                     - Etiquetez toujours vos préparations.

                     - Testez au préalable votre préparation : appliquez dans le pli du coude, attendre 24h et vérifiez qu'aucune réaction n'est survenue.

Conservation :

                      - Ajoutez quelques gouttes de conservateurs naturels (extrait de pépins de pamplemousse, huile essentielle de tea tree);

                      - Conservez au réfrigérateur 3 semaines maximum avec conservateurs (48h sans conservateurs).

MASQUE A L'ARGILE

Argile verte (l'équivalent de 3 cc dans une cuillère en bois), 1/2 cc d'huile d'argan, 4 gouttes d'huile essentielle de lavande.

Mettre dans un bol tous les ingrédients. Mélanger le tout avec un peu d'eau jusqu'à l'obtention d'un mélange onctueux. Appliquer sur un visage propre. Garder une vingtaine de minutes maximum. Rincer à l'eau chaude en massant doucement et finir par un jet d'eau froide.

Je fais moi-même mes confitures automne-hiver (1)

CONFITURE DE POIRES AUX FRUITS SECS (pour 4 pots de 350g)

1,5 kg de poires bien mûres, 600g de sucre, 100g d'abricots secs, 50g de raisibs decs, 30g d'amandes effilées, 1 pincée de cannelle, 1 citron.

Faire tremper les abricots secs et les raisins dans l'eau tiède pendant 1 heure. Eplucher les poires, les couper en quartiers et arroser de jus de citron. Faire bouillir la peau et les pépins dans une casserole avec 800 ml d'eau pendant 10 mn sans couvrir, puis filtrer pour récupérer l'eau. Verder cette eau dans la bassine à confiture. Ajouter le sucre, les poires et les fruits secs coupés en petits morceaux. Faire cuire environ 50 mn en écumant régulièrement. Mixer, ajouter les amandes effilées et poursuivre la cuisson 10 mn. Vérifier la cuisson et hop, en pots !

GELEE DE POMMES EPICEE (pour 2 pots de 350g)

1 kg de pommes, 300g de sucre, 50g de miel, 2 clous de girofle, 1 cc de gingembre en poudre, 1/2 cc de mélange 4 éoices, 1/2 cc de cannelle.

Couper les pommes en morceaux en laissant la peau et les pépins. Recouvrir d'eau et laisser mijoter à feu doux jusqu'à ce que les fruits soient cuits (30 mn). Au-dessus d'un saladier, poser une passoire tapissée d'une étamine ou d'un torchon très fin. Verser les fruits sur l'étamine et laisser le jus s'écouler pendant au moins 3 heures en pressant doucement les fruits de temps en temps. Ajouter au jus le même poids en sucre (adapter les 300g), le miel eg les épices. Porter à ébullition et laisser cuire environ 20 mn sur feu doux. Vérifier la cuisson, retirer les clous de girofle et hop, en pots !

MARMELADE DE POTIMARRON A LA VANILLE (pour 5 pots de 350g)

2,5 kg de potimarron épluché et épépiné, 2,5 kg de sucre, 2 gousses de vanille.

Eplucher le potimarron et couper la pulpe en morceaux. Compter le même poids en sucre. Ajouter les gousses de vanille en ayant préalablement fendu les gousses et décollé les petites graines noires. Laisser macérer 3 à 4 heures. Verser le tout dans une bassine à confiture et portert à ébullition à feu doux. Laisser cuire environ 2 heures, en mélangant régulièrement. Vérifier la cuisson et hop, en pots !

Idée : Pour changer, ajouter des écorces d'oranges confites ou des dés de gingembre confit et mixer avant la mise en pot.

CONFITURE DE CAROTTES A L'ORANGE AU GINGEMBRE (pour 4 pots de 350g)

1 kg de petites carottes, 4 oranges à jus, 800g de sucre, le jus d'1/2 citron, 4 cm de gingembre râpé, 1 pincée de sel.

Eplucher les carottes et couper en fines rondelles. Prélever les zestes et le jus des oranges. Mélanger les carottes avec les zestes, le gingembre râpé et le sucre. Arroser avec les jus d'oranges et de citron, et laisser macérer au moins 4 heures. Verser le mélange dans une bassine à confitures, porter à ébullition et laisser cuire à feu doux pendant environ 50 mn. Mélanger régulièrement et écumer. Vérifier la cuisson, passer au mixeur pour une consistance plus douce et hop, en pots !

Idée : A tartiner, en accompagnement d'une viande, avec un gâteau aux carottes ......

LEMON CURD (pour 2 pots de 250g)

3 citrons, 3 oeufs, 250g de sucre, 50g de beurre.

Prélever les zestes de 2 citrons et plongez-les dans l'eau bouillante pendant 3 mn. Egoutter et réserver. Prélever le jus des 3 citrons, verser dans la casserole avec le sucre et le beurre. Ajouter les zestes et cuire sur feu doux en remuant jusqu'à ce que le sucre soit totalement fondu. Dans un bol, battre les oeufs à la fourchette et verser dans une casserole. Poursuivre la cuisson pendant 10 mn sans laisser bouillir. Vérifier la cuisson et hop, en pots !  Après refroidissement, conserver au réfrigérateur (à consommer dans les 2 semaines).

Idée : Sur des crêpes chaudes, en garniture d'un gâteau ou pour offrir, avec une belle étiquette "fait maison".

CONFITURE EXOTIQUE DE KIWIS ET BANANES (pour 2 pots de 350g)

1 kg de kiwis (environ 12 fruits), 3 bananes, 15 cl de jus de pomme, 500g de sucre, 1 sachet de sucre vanille, le jus d'1/2 citron, 2g d'agar-agar.

Epluchez les kiwis et les bananes et couper en petits morceaux. Verser dans une bassine à confitures et laisser macérer au moins 4 heures avec le jus de pomme, le jus de citron, le sucre et le sucre vanillé. Porter à ébullition et laisser cuire environ 30 mn. Prélever un peu de confiture pour y diluer l'agar-agar, reverser dans la bassine et cuire à nouveau durant 5 mn. Et hop, en pots !

Je fais moi-même mes confitures d'automne et d'hiver

recettes-de-confitures-automne-hiver-medium.jpg

Comment faire ses confitures ?

Matériel de base :

- une bassine à confiture ou un grand faitout à fond épais ansi qu'une grande cuillère en bois.

- des fruits (bio de préférence) de pleine saison et du bon sucre de canne. Comptez entre 500g et 1 kg de sucre par kilo de fruit.

- de l'acide citrique ( du jus de citron donc !) qui favorise la gélification, évite la cristallisation du sucre et conserve la belle couleur des fruits.

- de la pectine, un gélifiant naturel qui favorise la "prise" de la confiture. Elle se trouve dans la peau et les pépins de certains fruits (pommes, coings, agrumes). Pour les fruits pauvres en pectine (fraises, rhubarbe, cerises, mûres, pêches, poires), choisissez l'agar-agar : cet ingrédient d'origine marine gélifie la confiture et permet d'utiliser moins de sucre. Comptez 1 ) 2g d'agar-agar par kilo de fruits, selon la consistance souhaitée.

Je confiture, tu confitures ....

1 - Laissez macérer les fruits coupés en morceaux avec le sucre et le jus de citron (si nécessaire) pendant 6h à 12h, le temps que le sucre fonde.

2 - Faites cuire la confiture à feu vif sans couvercle pendant 15 à 45 cm selon le type de fruits. V&rifiez la cuisson : la confiture doit napper le dos d'une cuillère.

3 - Ajoutez si besoin l'agar-agar délayé dans 1 cs d'eau, mélangez et laissez frémir 2 à 3mn.

4 - Mettez en pots immédiatement et retournez-les pour le refroidissement. N'oubliez pas d'étiqueter.

Les macarons

Après plusieurs semaines d'absence, me revoila ! Après avoir énormément lu et surfer sur le net, et ne m'étant jamais lancé dans cette aventure, j'ai décidé de me lancer dans la réalisation de macarons.

Il n'est pas question de la recette qui navigue sur les blogs reprenant la recette des meringues italiennes, utilisant un sirop de sucre cuit pour lisser des blancs pas entièrement montés. Il s'agit de réaliser des petits macarons parisiens traditionnels selon la méthode Gerbet. Les macarons doubles dont les coques sont réunies par une ganache ou une gelée de fruits.

La réalisation des coques est toujours la même :

3 oeufs

200g de sucre glace

125g de poudre d'amandes

30g de sucre en poudre

Du colorant alimentaire

Macarons au chocolat


Recette pour 36 macarons. Préparation : 15 minutes. Repos : 20 minutes. Cuisson : 15 à 20 minutes.


Ingrédients

Blancs d'oeufs : 3
Sucre glace : 200 g
Poudre d'amandes : 125 g
Cacao amer : 15 g (Van Houten)
Sucre en poudre : 30 g
Colorant alimentaire : brun ou rouge

Chocolat noir à pâtisser : 120 g
Beurre : 80 g
Crème épaisse : 30 g


Réalisation

La ganache au chocolat noir

1. Faire fondre à feu doux (ou au micro-ondes) le chocolat cassé en morceaux, le beurre et la crème. Bien mélanger et lisser. Laisser refroidir.

Les macarons au chocolat

2. Mixer finement et longuement le cacao avec le sucre glace et la poudre d'amandes au couteau du robot. Tamiser au-dessus d'une feuille de papier sulfurisé de grande largeur.

3. Monter les blancs en neige ferme en commençant avec une cuillère de sucre dès que le fouet laisse des marques, puis en mettant le reste et en fouettant à vitesse maximale pour obtenir un effet "bec d'oiseau", c'est à dire des pointes de blancs dès que vous retirez les fouets. Ajouter ensuite 20 gouttes de colorant brun ou rouge dans les blancs fermes (ou une pointe de couteau s'il s'agit de colorant en poudre) et bien mélanger pour une couleur homogène.
- il vous faut des blancs d'oeufs déjà séparés de leurs jaunes depuis la veille, et à température ambiante, ils seront ainsi optimisés pour la réussite de vos macarons. S'ils ne prennent pas fermement, vous avez toujours l'astuce d'ajouter quelques grains de sel fin ou gouttes de jus de citron -

4. Saupoudrer peu à peu la poudre bien tamisée dans les blancs, et mélanger à la corne en plastique ou à la spatule en silicone. Le mélange doit être brillant, lisse, et former un ruban lourd en retombant.

5. Préparer une feuille de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie.

6. Dresser des petits dômes de 3 cm à la poche avec une douille lisse sur le papier, à intervalles réguliers et en quinconce.
- utilisez mes feuilles de gabarits pour vous aider -
- pour la technique, la pointe de la douille doit toucher la plaque en étant légèrement inclinée, mais bien face à vous : une main tient la pointe de la douille appliquée sur la plaque, l'autre main presse la poche remplie de pâte à macarons au niveau du noeud que vous ne manquerez pas de faire pour que la pâte ne ressorte pas par le haut -

- les petits dômes vont s'étaler un petit peu pendant la période de repos, alors il vaut mieux commencer par en dresser des petits avant d'estimer leur taille finale : ceux-ci devraient mesurer environ 3,5 cm de diamètre après cuisson -

7. Laisser croûter une vingtaine de minutes au moins, voire même toute une nuit.
- la période de "croûtage" sert aussi à une meilleure levée des macarons une fois au four -

8. Déposer la plaque de macarons sur 2 autres plaques identiques vides. Enfourner pour 15 minutes à 150°C. (20 minutes pour des macarons plus gros)
- cette technique de superposer directement 3 plaques à pâtisserie dont seule celle du haut porte des macarons est importante : elle permet aux macarons de gonfler en formant la petite collerette de dentelle à leur base ! -
- cette cuisson forte permet aux macarons de prendre une couleur bien brune.


Le montage

9. A la sortie du four, laisser refroidir les plaques quelques minutes, puis décoller les macarons.
- s'ils sont suffisamment cuits, ils se décolleront tout seuls, sinon poursuivez la cuisson -

10. Coller les coques de macarons deux à deux avec une noix de ganache au chocolat.

La conservation

Pour qu'ils soient au meilleur de la dégustation, il est conseillé de les laisser rafraîchir au réfrigérateur au moins une journée auparavant car il s'agit d'une garniture en ganache chocolatée. Bien sûr, ce n'est pas toujours facile de résister à la tentation...

On peut aussi les congeler, et ils se décongèlent très bien à température ambiante. Mais n'oubliez pas qu'un macaron décongelé ne peut être recongelé ensuite !

014c.jpg


L'Acérola

ANTIOXYDANT, STIMULANT DES DEFENSES IMMUNITAIRES, TONIQUE IMMEDIAT

acerola.jpg

L'Acérola est le fruit d'un petit arbuste du meme nom qui pousse à l'état sauvage dans des forets sèches d'Amérique du Sud, d'Amérique Centrale et de Jamaique. Ce petit fruit rouge brique, qui ressemble à s'y méprendre à une cerise, est aussi connu sous le nom de "cerise des Barbades".

La vitamine C naturelle

L'Acérola contient des oligo-éléments, du calcium, du fer, du magnésium, du phosphore, des vitamines A, B6 et surtout de la vitamine C. L'acérola est meme 100 fois plus riche en vitamine C que l'orange ...

Par rapport à l'acide ascorbique cristallisé fabriqué industriellement, la vitamine C est toujours associée, dans l'Acérola, à d'autres co-facteurs, en l'occurence des bioflavonoides ou vitamine P qui ont des propriétés voisines, adjuvantes de celles de la vitamine C et qui potentialisent l'effet vitaminique. Les vertus de l'Acérola sont celles de la vitamine C : l'Acérola est un excellent tonique. C'est aussi un stimulant des fonctions immunitaires et des défenses de l'organisme. Il est parfaitement indiqué pour traiter une fatigue passagère ou persistente et prévenir les infections hivernales, telles que la grippe ou les affections ORL (thinite, otite, pharyngite, laryngite, trachéite, bronchite ...).

La vitamine C favorise également l'absorption intestinale du fer et a, de ce fait, un effet antianémique. Il représente enfin un excellent complément dans les régimes alimentaires pauvres en fruits et légumes et il est recommandé également aux fumeurs dont les besoins en vitamine C sont accrus.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×